Accueil
Bienvenue à Zanshin Aikido, voici nos cours.

Aikido

Voie de l'harmonie, n’est en aucun cas un raisonnement purement théorique ni un sport. Il est un moyen d’éducation de la volonté, du corps et de l’esprit où l’action de l’Être tout entier concorde avec ce qui se passe dans l’instant. La pratique n’a pas pour but la destruction de l’adversaire, au contraire, elle est un outil pour construire une meilleure société à travers l'amélioration du caractère de chaque individu. L’homme de la voie inspire un calme imperturbable tel que l’eau profonde de la mer devant les agitations à la surface.

Q. Qui peut pratiquer l'Aikido ?
R. L'Aikido se pratique à 2 ou plus. Vous êtes en bonne forme, vous bougez sans difficulté, vous n'avez pas de problèmes chroniques au dos et aux articulations et vous êtes âgé de 6 ans et plus, vous pouvez pratiquer l'Aikido. En cas de doute, parlez en à votre médecin ou nous contactez.

Q. Quel équipement est nécessaire pour pratiquer l'Aikido ?
R. Au début, il vous suffit d'avoir un Gi, blanc de référence.

Iaido

Voie de vivre en harmonie, donc la pratique consiste essentiellement à exécuter des katas de sabre tout seul basant sur un certain scénario. L'exécution commence soit debout (tachi iai), soit à genoux au sol (seiza), soit dans une position avec un seul genou au sol (tate hiza). Ces formes constituent autant de supports à l'enseignement et permettent la transmission de l'ensemble des techniques d'une école.

    Nous pratiquons des séries de Kata suivants:
  1. Muso Shinden
  2. Seitei Iai
  3. Toho Iai du maître Nishio

Q. Qui peut pratiquer l'Iaido ?
R. L'Iaido se pratique tout seul la plus part du temps. Vous êtes en bonne forme, vous bougez sans difficulté, vous n'avez pas de problèmes chroniques au dos et aux articulations et vous êtes âgé de 14 ans et plus, vous pouvez pratiquer l'Iaido. En cas de doute, parlez en à votre médecin ou nous contactez.

Q. Quel équipement est nécessaire pour pratiquer l'Iaido ?
R. Au début, il vous suffit d'avoir un Gi, blanc de référence. À longue terme, il vous faut un Iaito ou un Bokken (sabre en bois) avec un fourreau de référence.

Kikenkodo

Voie de la santé, il est fondé par Sensei Nhan, qui consiste à des mouvements d'Aikido réalisés à basse vitesse en suivant le rhyme naturel de respiration du pratiquant lui-même. Son but est d'aider les pratiquants à ne pas retenir ni chercher à contrôler la respiration en faveur des actions physiques de l'être, au contraire de la laisser s'exprimer librement pour qu'elle puisse affecter de manière positive sur l'esprit et ensuite le corps pour finalement procurer un bien-être appréciable dans la vie quotidienne.

Q. Qui peut pratiquer le Kikenkodo ?
R. Le Kikenkodo se pratique tout seul, il ne demande pas de grands efforts physiques ni mentals, ni aucuns équipements spécials. Si vous êtes capable de marcher aisément, de vous tenir sur un pied de temps à autre et vous avez un ensemble d'habit ample, alors vous pouvez le pratiquer. Dans le cas de doute, veuillez nous contacter. Ceci étant dit, il est aussi réservé à des pratiquants d'Aikido qui veulent perfectionner leur techniques en étudiant aux détails les gestes reliées aux techniques sans aucun contraint physique tel qu'un partenaire, tout en laissant libre arbitre à la respiration de respirer.

À propos


Zanshin Aikido a été fondé en 1985 par Sensei Jacques Forget (5e Dan) et Sensei Donna Winslow (4e Dan). À ce moment, le dojo était affilié à la Fédération ASU (Aikido School of Ueshiba, fondée par Shihan Mitsugi Saotome). Commençait l'Aikido en 1985, Sensei Nhan s'est joint à Zanshin Aikido en 1987, il a participé, à plusieurs reprises, à des stages du Shihan Saotome, Sensei Ikeda, Shihan Tamura, Shihan Tissier, Shihan Yamada, Shihan Kanai, Sensei Muller, Sensei Norbelly, Sensei Robert Bryner, Sensei Mary Heiny....

En 1996, Sensei Forget a confié le dojo à Sensei Nhan, qui était alors 3e Dan. Le dojo s'est situé au début sur la rue Bordeaux, Montréal dans un local d'une ancienne usine Cadbury, puisqu'il est déplacé au CEGEP Rosemont, puis sur la rue St-Zotique, puis au CEGEP Maisonneuve.

Présentement le dojo se situe au 7622, ave. de Châteaubriand, arondissement Villeray - Parc Extension - Saint-Michel, C.P. H2R 2M1, Montréal, Québec, Canada. À 7 minutes de marche du métro Jean-Talon et métro Jarry.

En début 2008, le dojo a quitté la fédération ASU (Aikido School of Ueshiba) avec l'approbation du Shihan Saotome, par la suite Sensei Nhan a demandé à Shihan Tissier pour se joindre à son organisation. C'est ainsi, en fin de l'année 2008, Zanshin Aikido est officiellement affilié à Cercle Tissier. Par la même année, le dojo a été déménagé à l'avenue Châteaubriand. 2 mois après, Sensei Nhan commençait la rénovation de son nouveau dojo, et après 5 longues années de travaux, l'espace de pratique du dojo a triplée. L'inauguration officielle est faite à l'octobre 2013 par Sensei Norbelly avec la participation de nombreux pratiquants d'Aikido de Zanshin Aikido, pratiquants venant de France, pratiquants venant du dojo Aikido Sherbrooke, Mc-Gill Aikido, Sanso, Shoshin Aikido ainsi que Dominique C. et Suzanne B.

Crédits


Nos remerciements:
  1. Le logo et l'enseigne en bois de Zanshin Aikido est conçu par Gérard Findji
  2. Le site web est basé sur le framework Foundation de Zurb.
Affiliation
Nos reconnaissances aux maîtres jadis, et présents.
Morihei Ueshiba (1883 - 1969)
Fondateur de l’Aikido

L’Aikido a été fondé par maître Morihei Ueshiba qu’on appelle respectueusement O-Sensei (grand maître). Né le 14 décembre 1883 à Tanabe au Japon, il a pratiqué le Ju-Jitsu du maître Tozawa et le Ken-Jutsu de Shinkage Ryu. Plus tard, il a étudié le sabre de l’école Yagyu sous la conduite du maître Nakaï. Engagé dans l’armée en 1903, il devint un expert particulièrement en Juken-Jutsu (combat à la baïonnette). En février 1915, il a rencontré le maître Sokaku Takeda et ce dernier décida de lui enseigner les techniques secrètes de Daitoryu. En novembre 1919, il a rencontré un grand maître spirituel: Wanisaburo Deguchi. Cette rencontre fut vital pour son développement spirituel plus tard. Au retour de la Mongolie, Maître Ueshiba reprit avec plus d’intensité ses recherches sur le Budo. C’est à cette époque qu’il comprit que le vrai Budo n’est pas de vaincre un adversaire par la force, mais de garder la paix en ce monde, d’accepter et de favoriser l’épanouissement de tous les êtres. Il s’installa en avril 1931 à Wakamatsu-cho, dans le Kobukan dojo. Pendant les années de guerre, maître Ueshiba se retira à Iwama. En 1948, Kobukan a changé de nom pour Aïkikaï et c’est à cette époque que naquit la forme moderne de l’Aïkido. Le vénérable maître s’éteignit le 26 avril 1969, à l’âge 86 ans.

Kisshomaru Ueshiba (1921 - 1999)
2e Doshu

Né le 27 juin 1921, à Ayabe, préfecture de Kyoto, il était le 4e enfant de Morihei et Hatsu Ueshiba. Il commençait à pratiquer l'Aikido sous son père en 1937. En 1942, Morihei lui a désigné à la tête du dojo Kobukan à Shinjuku Tokyo qui devenait plus tard Hombu. À partir de 1948, Kisshomaru assume la responsabilité du développement de l'Aikikai, Après la mort de O-Sensei (Fondateur de l'Aikido), Kisshomaru a reçu le titre Doshu. Doshu Kisshomaru s’éteignit le 4 janvier 1999, à l’âge 78 ans.

Moriteru Ueshiba
3e Doshu

Né le 2 avril 1951, à Tokyo. Il commençait à pratiquer d'Aikido très jeune. En 1976, il est gradué en économie à l'université de Meiji Gakuin. En 1996, il assume la responsabilité de directeur de l'Aikikai. Après la mort de son père, Doshu Kisshomaru, il devient Doshu jusqu'à présent.

Dojo Hombu
Siège de l'Aikido

Dojo Hombu est construit en 1931 par le fondateur Morihei Ueshiba, qui l'a nommé, à ce moment là, Kobukan. Au début, la structure du dojo est en bois, en 1967, elle a été remplacé par une structure en béton plus moderne. Et plus tard, 2 autres étages a été ajoutés en 1973. Présentement, c'est le 3e Doshu Moriteru Ueshiba, qui donne les pluspart des cours. C'est ici même que les certificats de dan ont été signés et envoyés partout dans le monde à des dojos affiliés, et Zanshin Aikido en fait partie.

Shihan Mitsugi Saotome
8e Dan

Commençait l'Aikido en 1955, et recevait pendant 15 ans l'enseignement direct de Ueshiba Morihei (Fondateur de l'Aikido). Il enseignait au dojo Hombu de 1960 à 1975. En 1975, il partait pour les États-Unis pour promouvoir l'Aikido et fondé ASU (Aikido Scool of Ueshiba). Il donne régulièrement des stages à travers le monde. Présentement ASU a plus de 100 dojo comme affiliation.

Shihan Christian Tissier
8e Dan

Shihan Christian Tissier a commencé l'Aikido en 1962, à l'âge de 11 ans. Il a pratiqué auprès de grands maîtres d'Aikido tels que Doshu Kisshomaru, Sensei Yamaguchi, Sensei Saotome et Sensei Osawa. Il a fondé le Cercle Tissier en 1976. Au 10 janvier 2016, Sensei Tissier a reçu le 8e Dan pendant la cérémonie du Kagamibiraki (Cérémonie des vœux) au dojo Hombu

Sensei Paul Muller
7e Dan

Commencé la pratique de l'Aïkido à Strasbourg (France) sous la direction de Fernand Simon en mai 1963, il participais aux stages intensifs sous la direction de Sensei Nakazono et Sensei Tamura entre 1964 et 1968. Commençait à enseigner en octobre 1968 à la demande de l'université de Paris et avec l'accord de Sensei Nakazono, il était alors Shodan. En septembre 1971, il enseigne au Centre Sportif Universitaire (CSU) de Strasbour jusqu'à maintenant. Depuis 1986, il continuait la pratique avec Sensei Nishio. Il a reçu le 5e Dan d'Aikido Toho Iai en 1996 et 7e Dan en septembre 2014.

Sensei Pascal Norbelly (1962 - 2017)
6e Dan

Sensei Pascal Norbelly a commencé l'Aikido en 1975 avec Sensei Bernard Palmier. À partir de 1978, il poursuiva son cheminement avec Sensei Christian Tissier, et ce jusqu'à maintenant. Il a aussi pratiqué auprès de grands maîtres d'Aikido tels que Sensei Yamaguchi, Sensei Saotome et Sensei Endo. En 2005, il a reçu son 6e Dan. Malheureusement, il est décédé au janvier 2017, c'était un grand Sensei, un bon pédagogue, toujours à l'abord facile, il nous manquera à jamais.

Sensei Jacques Forget
5e Dan

(L'information va venir bientôt, veuillez revenir plus tard.)

Donna Winslow
4e Dan

(L'information va venir bientôt, veuillez revenir plus tard.)

Étiquette
Des lignes de conduite du dojo
  1. Saluer vers le Kamiza en entrant et en quittant le Tatami (la surface de pratique) : Le Kamiza (autel, place qu'on affiche le portrait du fondateur) est le centre du dojo, le saluer pour exprimer votre aceptation volontier à ses principes, en même temps, cet action vous met dans un état d'alerte par l'effacement de votre propre égo.
  2. Être propre : La propreté affecte la pratique, c'est la responsabilité de chacun de s'assurer qu'on est propre ainsi que son Gi (tenue de pratique).
  3. Se servir seulement vos outils : Veuillez de ne pas vous servir des outils qui ne vous appartiennent pas, sauf si vous avez la permission de leurs propriétaire.
  4. Être à l'heure : le cours commence et se termine par une cérémonie formelle. Il est essentiel d'être à l'heure pour y participer. Dans le cas contraire, veuillez attendre que le Sensei (instructeur) vous fasse signe de vous joindre au cours.
  5. La façon correcte de s'asseoir sur le tatami est la position en seïza. Mais si vous êtes blessé au genou, vous pouvez vous asseoir en tailleur.
  6. Pendant la pratique, si vous voulez arrêter, veuillez signaler à l'instructeur, de même en cas de blessure, de malaise ou autres.
  7. Quand l'instructeur montre une technique, vous devez rester assis en seïza ou en tailleur et regarder attentivement. Après la démonstration, choisir un partenaire, se saluer et commencer à travailler.
  8. Dès que la fin d'une technique est annoncée, arrêtez vous immédiatement, saluez votre partenaire et vous assoyez.
  9. Si vous attendez votre tour, il faut vous assoyez.
  10. Pour poser une question à l'instructeur, allez vers lui, attendez qu'il soit disponible, le saluez en position debout et lui parlez.
  11. Quand l'instructeur vous montre un mouvement en particulier pendant le cours, assoyez-vous et regardez attentivement. Saluez-le lorsqu'il a terminé. Quand il corrige un autre pratiquant, vous pouvez vous arrêter de pratiquer pour regarder. Asseyez-vous en seïza et saluez de même.
  12. Ne vous discutez pas à propos de technique.
  13. Vous êtes là pour pratiquer, non pour imposer vos idées aux autres.
  14. Si vous connaissez la technique et que vous travaillez avec quelqu’un qui ne le connaît pas, vous pouvez le guider.
  15. Parlez le moins possible sur le tatami.
  16. Ne vous prélassez pas sur le tatami avant ou après le cours. Il est réservé à ceux qui désirent pratiquer.
  17. Le tatami devrait être balayé chaque jour avant les cours et en fin de journée. Chacun est responsable de la propreté du dojo.
  18. Il est interdit de manger, boire, fumer, mastiquer du chewing-gum sur le tatami et en dehors pendant la pratique ni sur le tatami à n'importe quel moment.
  19. Il est important d’avoir les ongles courts et le port des bijoux est à proscrire pendant la pratique. Cette règle est très importante car elle permet d’éviter certaines blessures.
  20. On dit habituellement "Onegaï shimasu" (littéralement : je vous fais une requête, s'il vous plaît) au moment du salut du début du cours et "Arigato gozaïmashita" (merci) en fin de cours.
  21. Il convient de faire son possible pour respecter l'harmonie du dojo et donner de la plénitude à la pratique.
  22. Dernier point et non le moindre, Vous êtes responsable de la sécurité de votre partenaire. Pratiquez avec votre partenaire et non sur votre partenaire.
Note : Bien qu'il y ait de nombreuses règles d'étiquette à assimiler, l’Aïkido est une pratique. Une grande régularité d’entraînement et la durée sont nécessaires pour en sentir les bienfaits, équilibre physique et mental, en appréhender la philosophie et pour bénéficier de son efficacité.
Horaire/Tarifs
Nos heures de pratique et les coûts.

Horaire (1)

Date

Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
vendredi
Samedi
Dimanche

Heure

16:45 - 17:45
 
16:45 - 17:45
 
 
 
 

Frais d'inscription (2)

Durée

1H privé
1H
1 mois
3 mois
6 mois
1 an

6 à 13 ans

 
 
50$
140$
270$
510$

Horaire (1)

Date

Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
vendredi
Samedi
Dimanche

Heure

18:00 - 21:00
19:00 - 21:00
19:00 - 21:00
 
 
 
 

Frais d'inscription (2)

Durée

1H privée (3)
1H (4)
1 mois
3 mois
6 mois
1 an

14 à 17 ans

60$
15$
65$
182$
351$
663$

18 ans et +

70$
15$
75$
210$
405$
765$

Horaire (1)

Date

Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
vendredi
Samedi
Dimanche

Heure

 
18:00 - 19:00
18:00 - 19:00
 
 
 
 

Frais d'inscription (2)

Durée

1H privée (3)
1H (4)
1 mois
3 mois
6 mois
1 an

14 à 17 ans

60$
15$
40$
112$
216$
408$

18 ans et +

70$
15$
55$
154$
298$
561$
    Note :
  • (1) L'horaire est sujet au changement sans préavis
  • (2) Les frais d'inscription sont sujets au changement sans préavis
  • (3) 1 heure privée, pour plus de détails des cours privés, veuillez nous contacter
  • (4) 1 heure
Instructeur
Notre instructeur et sa biographie
Sensei Hoang-Thai Nhan
5e Dan

Plus de 30 ans d'expérience, Sensei Nhan commença l'Aikido en 1985, entré dans le dojo Zanshin Aikido en 1987, pratiqué sous la direction de Shihan Saotome Mitsugi, Sensei Jacques Forget et Sensei Donna Winslow. En 1996, Sensei Forget lui a délégué le dojo. À partir de 2008, il pratique sous la direction du Shihan Christian Tissier. En 2012, Shihan Tissier lui a décerné le 5e Dan. Il a aussi 1e Dan en Iaido.

Stages
L'horaire des pratiques intensives d'un ou plusieurs jours.
Aucun stage présentement,
désolé
Nous joindre
Nos coordonnées.

7622, ave. de Châteaubriand
H2R 2M1, Montréal, QC, Canada